Accueil U14 U14 | Tournoi Villefranche de Lauragais
U14 | Tournoi Villefranche de Lauragais

Ce fut un tournoi de haut niveau pour nos M14. Nos garçons finissent 12e sur 18 équipes engagées. Ce tournoi est l’une des étapes « espoir » du Super challenge de France Midi-Olympique ; le Pic St-Loup y participait pour la première fois. Le niveau était relevé ; nous le savions dès l’inscription. C’était l’occasion de se tester, hors du Challenge fédéral M14 auquel nous participons depuis novembre sous la forme de plateau régional ou départemental de 2 matchs par équipe sur une demi journée. Ce tournoi à la journée, de catégorie national, nous exposait à des équipes ambitieuses ; chaque équipe avait 5 matchs dans la journée pour un cumul de 90 min de jeu par équipe. Les matchs de poule de brassage au matin se déroulent bien, même mieux que prévu : défaite très honorable (5-10) face au Stade Toulousain, nous faisons plus que jeu égal dans l’engagement défensif. Avec peu de ballon à jouer, on les fait douter ce que confirmerons leurs entraineurs ; nous perdons sur un essai dans les dernières secondes. Puis, on gagne (22-0) contre l’entente bretonne de Vannes-Muzillac. Reversé l’après-midi dans la poule des seconds, nous subissons contre les audois de Castelnaudary (20-12), puis contre les pyrénéens de Lannemezan (15-0). Enfin, nous perdons le dernier match de classement contre les provençaux des Angles (12-5) ; ce match est très pénible en raison des blessures nombreuses accumulées. Le bilan est décevant (4 défaites, 1 victoire), malgré un différentiel de points qui n'est pas ridicule (-13 pts), avec 8 essais pour nous, et 10 contre. Avec une équipe mixte (8 joueurs nés 2003 et 15 2002), sans doute ce que nous pouvions proposer de mieux cette année, il nous a été difficile de tenir sur la durée. Il faut admettre que beaucoup de joueurs ne disposent pas du fond athlétique et mental suffisant pour endurer 5 matchs sur une journée ; il a été en effet difficile d’en mobiliser l’après-midi où nous perdons contre une équipe locale (Castelnaudary) dont le fond de jeu reposait surtout sur une fraicheur que nos M14 n’avait plus, une fois passé les 2 matchs du matin. Une équipe ne peut pas reposer sur l’engagement de seulement quelques joueurs, un noyau dur d’une dizaine dont certains, nés en 2003, ont largement satisfait les attentes. Il faut se remobiliser athlétiquement et mentalement pour les prochains tournois au risque de rencontrer de nouvelles désillusions, sans oublier de poursuivre les efforts d’acquisitions techniques. Malgré la fatigue les joueurs ont conservé une bonne attitude et ont su rester solidaires. Le retour en bus, animé comme il se doit, a montré que malgré les défaites, le moral restait plutôt présent. Merci aux parents-supporters d’avoir fait le déplacement, assurant la clappe mais aussi le soutien moral et infirmier. Nous rentrons avec quatre blessés traduisant un tournoi très engagé physiquement.