Dr Arielle | Les dossiers chauds | Le sommeil | La période pubertaire

1. Introduction | 2. Le sommeil lent et le sommeil paradoxal | 3. Programmation du sommeil humain : deux données
4. La période pubertaire | 5. Pour qu'ils soient en forme | 6. Les 4 règles d'or pour bien dormir | 7. Conclusion
8. Bibliographie


4. La période pubertaire

 

A la puberté, les modifications hormonales (en particulier sexuelles) sèment le trouble sur le plan physique et psychique mais aussi modifient les rythmes circadiens du sommeil mis en place et consolidés dans la petite enfance.

Le déclenchement des processus pubertaires est annoncé par une augmentation des taux d’hormone de croissance, de la testostérone (hormone sexuelle mâle), du cortisol et par la diminution du taux de mélatonine.

On sait que normalement, pour bien s’endormir il faut être sur la phase ascendante de la mélatonine et sur la phase descendante non seulement de la température mais aussi du cortisol.

Par ailleurs, l’adolescence est la période  d’un début d’autonomie dans la gestion de l’horaire du coucher avec une sensation de liberté nouvelle qui peut conduire à des retards excessifs à l’endormissement.