Accueil
Santé | Terrains Synthétiques

Les terrains synthétiques

Un terrain synthétique peut être utilisé environ 45 heures par semaine, contre 10 heures pour un terrain en herbe. Le terrain synthétique est disponible par tous les temps, alors que le terrain naturel devient vite impraticable par temps de pluie. Son coût à l’achat et à l’entretien s’avère plus élevé que prédit (nécessité de désinfecter, d’arroser régulièrement ce type de surface entre autres).

Nous trouvons aujourd'hui trois générations de terrains synthétiques. La deuxième génération a été introduite en France en 1999. Et c'est cette dernière qui pose problème. Pourquoi ? Parce que ces terrains synthétiques utilisent des granulats - une sorte de "terre" artificielle aux propriétés élastiques - dont le plus utilisé, parce que le moins cher, est le Styrène Butadienne Rubber (SBR), qui provient du broyage de pneus recyclés. Ce sont ces granulats qui sont accusés d'avoir provoqué des cas de cancer et de décès d'enfants et/ou jeunes adultes, notamment aux États-Unis. Ils contiendraient une teneur en hydrocarbures très largement supérieure à ce qui est généralement admis pour les enfants. Ces granulés d’anciens pneus contiendraient par ailleurs près de 200 substances cancérigènes..

Il est difficile à l’heure actuelle de trancher sur un lien éventuel entre maladie et pratique. En dehors peut-être de certaines infections cutanées (plaies superficielles à type de brûlures liées aux frottements et à l’échauffement de la peau contre ce type de revêtement). D’où l’importance de mettre en place une grande étude épidémiologique afin de répondre à l’inquiétude des usagers, des parents quant à la dangerosité des terrains synthétiques.

La sénatrice de Gironde et vice-présidente du Sénat, Françoise Carton, sollicite le gouvernement depuis novembre à ce sujet. L’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) a été saisie par différents ministères (de l'Éducation, des Sports …) afin qu’elle produise une analyse des dangers potentiels de l’utilisation de ce type de surface. Les risques encourus pour le moment :

  • Cutanés ? risque élevé de surinfection de lésions même bénignes à l’origine avec nécessité de bien désinfecter toute plaie si survenue sur ce type de terrain, de réaliser un pansement occlusif avant tout match voire de porter des protections si blessures au niveau des genoux
  • Ligamentaires, tendineux et/ou osseux ? Aucune preuve à ce jour
  • Asthme-réactions allergiques ? Aucune preuve à ce jour
  • Cancéreux ? Aucune preuve à ce jour

Trois possibilités au final pourraient sortir de ces analyses :

  • Soit les terrains synthétiques s’avèrent inoffensifs avec possibilité de poursuivre leur utilisation.
  • Soit les études laissent planer le doute sans pouvoir affirmer à 100 % que jouer sur ces terrains est cancérigène …
  • Soit les études confirment le risque sanitaire et ….

De plus, les études portent beaucoup sur les terrains de foot et non de rugby ... La FFF a interdit les pelouses synthétiques pour la prochaine saison (plus de création de nouveaux terrains synthétiques de ce type) et privilégierait la mise en place de terrains hybrides (gazon naturel associé à des fibres synthétiques OU nouvelles techniques de remplissage au moyen de matériaux naturels comme le liège ou la noix de coco) Quid de la FFR ? je n’ai rien trouvé à ce propos sur leur site …

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - Médecin Référent de l'ERPSL

 
ERPSL | MHR-Glasgow

Le samedi 16 décembre 2017, nos M10 ont eu la chance de jouer à l’Altrad Stadium lors de la mi-temps de Montpellier- Glasgow. Nos petits champions se sont régalés et se sont surpassés en gagnant leur match. Acclamés par près de 400 supporters qui ont bénéficié de places offertes par le MHR. L’ambiance était au rendez-vous malgré le froid. Certains petits rugbymen ont pu ainsi découvrir les matchs professionnels et  ils sont reparties avec des étoiles pleins les yeux. Les M14 quand à eux ont eu la chance d’être ramasseurs de balles et ont pu approcher les joueurs pro.

 

 
ERPSL | Noël 2017

Pour fêter comme il se doit l’arrivée des fêtes de Noël , l’école de rugby a réuni petits et grands autour d’un apéritif partagé. La soirée a débuté avec une séance de dédicace de Bernard SAILLOL, auteur d’une BD pour enfant sur le thème du rugby (BD que vous pouvez retrouver à la boutique).vEnsuite les plus petits se sont vu remettre un petit cadeau de noël et les grands un sachet de confiserie. La soirée s’est prolongée avec quelques chants des talentueux Tamaloups autour d’un bon verre. La commission animation vous remercie de votre présence.

 
U12 | Plateau 25 Novembre

Pour l'avant dernier plateau de l'année, les deux équipes U12 du Pic avaient rendez-vous à Jacou avec trois matchs de 2x10 minutes au programme face à Aniane, Salagou, Palavas et bien sûr les jacoumards. Les débrouillés ont remporté leur trois rencontres sans trop de difficultés face des équipes parfois renforcées avec des joueurs nés en 2006. Bravo à eux!
Les confirmés de leur côté, avaient décidé de faire une "large revue d'effectif" avec 22 joueurs convoqués ce qui ne les a pas empêchés de remporter leur trois matchs avec beaucoup d'essais marqués et du temps de jeu donné à tous les enfants présents. Bravo à toute l'équipe et longue vie à la licorne!
Merci enfin aux organisateurs pour leur accueil et rendez vous dans 15 jours à Mauguio pour le dernier plateau de l'année.

 

« DébutPrécédent12SuivantFin »